FANDOM


étymologieModifier

du latin videre.

verbe Modifier

vezer

  1. Voir.
    • Ai las ! tan soavet m’aucis,
      Quan de s’amor me getz semblan,
      Que tornat m’a en tel deves
      que nulh’autra non vuelh vezer.
      (Cercamon, Quan la douz’aura s’amarzis (transcription par Michel Zink, Les Troubadours - une histoire poétique, 2013, p. 109))
      Hélas, avec quelle douceur elle m’a tué
      Quand elle a eu l’air de m’aimer :
      Elle m’a si bien coupé de tout
      Que je ne veux voir aucune autre. (Traduction de Luciano Rossi.)
    • Jaufres Rudels de Blaia si fo molt gentils hom, princes de Blaia.
      Et enamoret se de la comtessa de Tripol, ses vezer, per lo gran ben e per la gran cortesia qu’el auzi dir de lieis als pelegrins que vengron d’Antiochia.
      (Vida de Jaufre Rudel de Blaja, dans Jean Boutière, A.-H. Schutz, Biographies des troubadours - Textes provençaux des XIIIè et XIVè siècles, Paris, 1964, p. 16)
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .